vendredi 28 août 2009

Marseille Milan: Le Remake de 93?



Le tirage de la Champion's League a livré son verdict.
On s'attendait à du lourd pour les clubs français (surtout bordeaux et l'OM) on a pas été déçus.
Avec le Bling Bling Real et le Berlusconiesque Milan AC, les phocéens se retrouvent avec deux monstres européens totalisant à eux deux 16 coupes aux grandes oreilles (gloups...)

J'entends déjà les sarcasmes retentir à mes oreilles: Les Marseillais n'ont aucune chance, ils n'ont rien gagné depuis 16 ans, ils vont se faire rétamer.

Oui mais, on ne les attend pas au tournant et une qualification en 8° de finale relèverait de l'exploit. Pour ce qui est des galactiques, une victoire semble hors de portée, mais lorsque l'on se replonge (avec délice) dans le passé, on ne peut s'empêcher de penser que la club lombard est synonyme de cocorico pour les marseillais.
Pour le plaisir, quelques joyeusetés du mois de mai 1993...



Le but mythique disséqué par le master himself:



A l'orée de la sphère sportive, certains s'intéressent aux business des droits TV et déjà des questions se posent sur le rôle de TF1 et Canal+ concernant la place des clubs français dans le 3° chapeau.


En effet, TF1 et Canal Plus, qui ont versé 52 millions d'euros pour diffuser la Ligue des Champions cette année, sont responsables du reversement de l'Olympique de Marseille dans le groupe le plus difficile de la compétition, celui du Milan AC, du Real Madrid et de Zurich. Pour rappel, il faut finir dans les deux premiers pour accéder aux 8e de finale.
Comment en est-on arrivé là. L'explication est un peu technique mais mérite attention. Chaque journée de Ligue des Champions s'étale sur deux soirées : le mardi et le mercredi. La France comptant trois clubs qualifiés (OL, OM, Bordeaux), seuls deux seront diffusés à chaque journée. Avant le tirage, TF1 et Canal se sont donc concertées pour demander à l'UEFA que l'OL et l'OM ne jouent jamais en même temps afin de pouvoir retransmettre leur match à chaque fois. Ces chaînes espèrent en effet réaliser de meilleures audiences avec les deux Olympiques qu'avec Bordeaux.
Déjà vexante pour les Girondins, cette décision est surtout catastrophique pour les Marseillais. En effet, lors du tirage au sort organisé aujourd'hui à Monaco, l'OM a été écarté d'une poule très facile (avec Arsenal, Alkmaar et le Standard Liège) pour ne pas jouer en même temps que Lyon. Le club grec de l'Olympiakos a été placé d'office dans ce groupe, sans qu'aucune boule ne soit tirée. A l'arrivée,il n'est pas certain que le choix des chaînes françaises soit très malin. Car en échange de la promesse hypothétique de meilleurs scores Médiametrie en poule avec l'OM qu'avec Bordeaux, elles ont compromis l'accession des Marseillais en 8e de finale, voire plus. Une qualification qui leur aurait procuré de très belles audiences, cette fois-ci à coup sûr.


Point de vue intéressant mais qui nécessite d'être creusé et prouvé. Si cela est véritablement le cas, peut on envisager un tour de table voire une "union" sacrée entre les dirigeants français du ballon rond et les détenteurs des droits de la Champion's League?
Fausse polémique ou spécificité "tirage de balle dans le pied" française?
La réponse viendra à coup sur du rectangle vert.

0 commentaires: